Horizons Bordeaux - Le Forum


 
Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Quel centre d'affaires pour Bordeaux ?
Un centre d'affaires dont les bâtiments les plus élevés ne dépassent pas la hauteur de la marquise de la Gare
13%
 13% [ 2 ]
Un centre d'affaires dont les bâtiments les plus hauts sont compris entre 50 et 70 mètres (étude TGT)
0%
 0% [ 0 ]
Un centre d'affaires dont les bâtiments les plus hauts sont compris entre 70 et 100 mètres
0%
 0% [ 0 ]
Un centre d'affaires dont les bâtiments les plus hauts sont compris entre 100 et 150 mètres (Lille, Marseille, Munich...)
56%
 56% [ 9 ]
Un centre d'affaires dont les bâtiments les plus hauts sont d'une hauteur supérieure à 150 mètres (Bilbao, Barcelone...)
31%
 31% [ 5 ]
Total des votes : 16
 

AuteurMessage
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Lun 1 Oct - 0:01

A l'occasion des élections municipales de 2006, est née l'idée d'un centre d'affaires à proximité de la Gare Saint-Jean en vue de l'arrivée du TGV Paris-Bordeaux 2h. Un blog a été créé pour traiter de ce projet et ce forum est le lieu pour en discuter. Souvent, majorité comme opposition ont loué les expériences de Lille (Euralille) ou de Lyon (la Part-Dieu). Pourtant, l'étude TGT semble bien plus timorée. Cette étude est-elle pertinente ? Quels sont ses points forts et ses points faibles ? Le centre d'affaires prévu par cette étude est-il réellement d'envergure européenne ? Existe-t-il une alternative du côté de l'opposition municipale ? Discutons-en ici !

Un blog pour une ambition :
http://bord-europe.over-blog.com/

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
Djayls



Messages : 105
Date d'inscription : 03/10/2007
Localisation : Mérignac

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Mer 3 Oct - 18:05

Je souhaiterais savoir si ce projet est réellement dans les cartons ou si ce n'est qu'un rêve de voir des tours chez nous ?

J'ai vu les projets à Marseille ou à Bilbao bien avancés mais j'ai l'impression qu'à Bordeaux on n'en est qu'a des suppositions. Surtout quand je vois que sur toutes les nouvelles constructions on arrive peiniblement à 4 étages !

A mon avis, il est clair que Bordeaux doit se faire une place au niveau européen avec des projets de cette nature, car pour l'instant, aux yeux de Bruxelles, on est transparent, et je parle du Sud Ouest de la France entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Mer 3 Oct - 23:59

Citation :
Je souhaiterais savoir si ce projet est réellement dans les cartons ou si ce n'est qu'un rêve de voir des tours chez nous ?
Le projet de "centre d'affaires d'envergure européenne" est un projet en dehors des cartons, l'étude TGT (deuxième version) a été présentée devant les conseillers municipaux il y a quelques semaines, un atelier d'urbanisme a été créé, l'association des Bains-Douches y a consacré une réunion le 10 juillet et majorité comme opposition voulaient d'un tel pôle tertiaire (il est d'ailleurs intéressant de noter qu'elles en parlaient dans les mêmes termes en appuyant sur la vocation européenne de ce pôle). Donc un quartier d'affaires verra très certainement le jour à Belcier. Pour les formes, il faut encore en discuter. Lors des réunions de l'atelier municipal, M. Juppé et M. Duchène n'ont eu de cesse de rappeler que ce projet était évolutif. A l'évidence, on ne s'achemine pas vraiment vers des tours, mais on peut tout de même espérer (sur mon blog, j'ai cité les propos de M. Duchène). On peut en tout cas espérer faire naître le débat, et c'est d'ailleurs tout l'objet de ce forum auquel j'essaye de convier des habitants (et là encore, je ne désespère pas). Pour répondre précisément à la question, les tours ne sont finalement qu'un rêve qui deviendra peut-être réalité... mais peut-être pas !

Citation :
J'ai vu les projets à Marseille ou à Bilbao bien avancés mais j'ai l'impression qu'à Bordeaux on n'en est qu'a des suppositions. Surtout quand je vois que sur toutes les nouvelles constructions on arrive peiniblement à 4 étages !
A Bordeaux, nous n'en sommes qu'à des propositions de tours ! Le jour où l'on supposera qu'il y aura des tours (le pluriel est à relativiser tout de même) alors ce sera une petite victoire, pour moi en tout cas (et j'espère que sur ce forum, des gens d'avis contraire s'exprimeront... On a vu des gens au départ réfractaires prendre conscience du bien fondé de propositions comme les nôtres cf. http://forum.toulouse.fr très intéressant sur le fond). Pour les constructions en R+4, je serais un peu plus nuancé : on ne peut pas, je pense que l'on ne peut pas, construire des tours partout et parfois, du R+4 s'avère particulièrement adapté. Il faut tout de même avoir conscience que si Bordeaux n'est pas une ville basse, ce n'est pas non plus une ville haute... C'est une ville contrastée et il faut jongler avec ces données (sans se borner tout de même à du R+0 par crainte de dénaturer les échoppes qui font la fierté de nombres de Bordelais). Certes, parfois il y a des occasions manquées... Une chose est sûre c'est que le manque d'ambition ailleurs que dans la terminologie choisie ne fonctionne pas terriblement bien à Bordeaux et notamment dans le secteur tertiaire : j'ai cru comprendre qu'il y a eu un projet de "World trade center" à Bordeaux, place Ravesies, sous Chaban ; pareil pour la cité "mondiale"... Reste à savoir si l'on veut reprendre les recettes d'hier alors qu'elles ne se sont pas révèlées très pertinentes.

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Sam 6 Oct - 14:44

Clavardage du 2 octobre 2007
Citation :
Sebastian Archi : Bonjour Mr Juppé. Vous prêchez l'écologie à raison depuis quelque temps, le projet « Hypergreen » de Jacques Ferrier, un prototype de tour écolo, n'a toujours encore trouvé de ville hôte, pourquoi pas Bordeaux? Soyons audacieux! ! Merci.
Pourquoi pas ! Il faut être audacieux en effet. Moi je n'ai pas d'enthousiasme débridé pour les tours. Si Bordeaux a été classée dans le patrimoine mondial de l'Unesco, c'est parce que Bordeaux a su rester au fil des siècles une ville harmonieuse, avec des constructions relativement basses. Je n'ai pas non plus d'allergie aux tours. On peut, dans le cadre des projets que nous avons devant nous pour les dix prochaines années envisager ça. Je pense en particulier à un secteur , celui de la gare, où nous allons avoir à aménager un grand centre d'affaires à vocation européenne. C'est un secteur dans lequel une ou plusieurs tours pourraient voir le jour. J'ai entendu parler du projet "Hypergreen", je ne le connais pas de manière précise. Mais tour ou pas tour, il faut que nous soyons exigeant dans la construction : beaucoup plus économe en énergie, en eau, en utilisant des matériaux plus durables.

J'ai mis en gras les passages que je trouve les plus intéressants. Il y a incontestablement une évolution dans la considération de M. Juppé qui hier s'étonnait de voir tant "d'obsédés par les tours". Aujourd'hui, "on peut envisager ça". Et puis, comme lui, personnellement, je n'ai pas des poster de la Big Apple sur tous les murs de ma chambre d'étudiant et j'avoue n'avoir pas toujours eu la considération que j'ai aujourd'hui pour les tours... Ensuite, Alain Juppé veut une ville harmonieuse... Mais harmonie ne rime pas forcément avec uniformité, n'est-ce pas ? D'ailleurs, l'harmonie est une notion au combien relative. Il y a encore quelques années, Gilles Savary dénoncait la verrue qu'est selon lui Mériadeck... verrue qui fait aujourd'hui partie du patrimoine mondial de l'humanité au titre de l'ensemble urbain exceptionnel qu'est Bordeaux. Donc l'harmonie est relative et une (ou PLUSIEURS comme le dit M. Juppé) tour peut ne pas rompre l'harmonie. Par ailleurs, l'adverbe "relativement" est de grande importance et c'est pourquoi je l'ai mis en gras.
Au final, je suis d'accord avec le Maire, il faut de l'exemplarité environnementale ce à quoi répondent parfaitement les tours, de manière directe (de plus en plus d'architectes et d'urbanistes ont assimilé la norme HQE et l'exemplarité environnementale : Hypergreen produirait 70% de l'énergie qu'elle consommerait) et de manière indirecte (juguler l'étalement urbain, rentabilisation des transports en commun).
Voilà ce que je retiens de ce clavardage.

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
architectronik



Messages : 1
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Sam 6 Oct - 17:22

Bonjour,


Merci qui pour la question posée a Juppé Wink lol
Il est vrai que hypergreen n'est à mon sens pas transposable à bordeaux, beaucoup trop haute.
Ce quartier pourrait bien crytaliser pas mal d'enjeu dans les années a venir, TGV, Salle Arena de floirac (juste de l'autre coté de la Garonne) de 12000 place à l'architecture réussie ( http://www.projetmontecristo.com/arena.php?PHPSESSID=02a89da665361bfffb0d5f0acc837b84 ), ce quartier d'affaire.
Monsieur le maire n'est pas très clair sur la notion "d'envergure européene", c'est plutot vague... Peut etre que la renovation du quartier Meriadeck familiarisera plus les gens avec une architecture qu'ils trouvent austère et laide.
Ce n'est pas une question de conservatisme architectural, Bordeaux est plutot bien lotie en réalisation contemporaine (TGI, Hotel seeboo face aux hangar, logements aux chartrons, place pey berland, etc etc), le problème c'est la forme qui renvoit aux barres HLM. Mais les gens ont aussi besoin de rever, et je suis persuadé qu'une tour bien concue, ambitieuse, belle, et ecologique federera la population autour de ce projet. Il n'y aura pas de fronde de riverains ils ne sont pas beaucoup dans le quartier, et les écolos ne pourront pas critiquer le projet.

Qui aurait des infos concernant la seconde etude Garcia???


Sebastian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Sam 6 Oct - 18:58

Si quelqu'un a son nom, qu'il me le donne que je le remercie... On fait comme ça Sebastian Archi... euh pardon, Architectronik ! Very Happy

Citation :
Monsieur le maire n'est pas très clair sur la notion "d'envergure européene", c'est plutot vague...
C'est sûr, c'est de l'objectif "mou" pour reprendre une autre formule. Mais bon, on peut quand même se dire qu'il y a de l'idée derrière depuis le temps que chacun y va de sa question sur les tours lors du clavardage et que des interventions sont faites auprès des habitants et des politiques. Donc s'il a dit "pourquoi pas", à mon avis, il faut le prendre comme un "pourquoi pas de véritables tours"... On en reviendrait à ce que disait Alain Moga il y a très exactement un an.

Citation :
Mais les gens ont aussi besoin de rever, et je suis persuadé qu'une tour bien concue, ambitieuse, belle, et ecologique federera la population autour de ce projet.
J'espère que le pont bacalan bastide sera un premier pas en ce sens puisque chacun pourra vivre la construction de 4 tours et voir les conséquences sur l'environnement (au sens de cadre de vie) même si ces tours sont vides.

Citation :
Il n'y aura pas de fronde de riverains ils ne sont pas beaucoup dans le quartier, et les écolos ne pourront pas critiquer le projet
On voit ce que ça donne à Paris pour les Verts ! No Et pour les riverains, pour trouver un projet qui n'a pas crystallisé d'opposition à Bordeaux, il doit falloir remonter à avant la liberté d'expression ! Razz Et je pense que ce serait normal qu'il y ait une opposition à de véritables tours (et ce forum en donnera peut-être un avant-goût) comme il y a une opposition à un quartier d'affaires de dimension européenne composé de tourettes Twisted Evil

Citation :
Qui aurait des infos concernant la seconde etude Garcia???
http://www.bordeaux.fr/ebx/ShowBinary/BEA%20Repository/flip/fr/groupePiecesJointes/6815/5/pieceJointeSpec/20608/file/PV_20070430.pdf
Il y a quelques précisions. TGT se vante de faire un centre d'affaires international juste un peu plus haut que la Gare Saint-Jean (pour le symbole, on repassera !) et J. Respaud, chef de file de l'opposition socialiste, fait référence aux idées de certains qui pensent que centre d'affaires de dimension européenne rime avec tour... Quelle idée saugrenue, n'est-ce pas ! Very Happy Il faut offrir aux entreprises ce qu'elles n'ont pas ailleurs (il avait rejouté face à moi "ce qu'elles n'ont pas à Paris"). Je l'avais informé des difficultés de M. Delanoë avec ses partenaires verts à Paris, c'est peut-être ce qui explique qu'il ait troqué Paris pour "ailleurs". En tout cas, Dijon construit sa tourette, aux dernières nouvelles, Reims voulait aménager un quartier de bureaux relativement bas, Strasbourg a un petit projet (en hauteur s'entend). Est-il besoin de rappeler que ces quelques villes se trouvent en France et bien plus près de Paris que ne l'est Bordeaux. L'étude TGT donne à Bordeaux les moyens de rivaliser avec Reims, Poitiers, Dijon, Saint-Etienne... Est-ce l'objectif d'un centre d'affaires de dimension européenne ? Naïvement, je pensais que Bordeaux voulait rivaliser avec les 30 premières villes européennes (c'est comme ça que la CUB présente son ambition pour Bordeaux)... Twisted Evil Précision d'importance : l'ironie assassine dont je fais preuve s'applique tant à la majorité qu'à l'opposition !

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Dim 21 Oct - 19:45

Un nouveau clavardage aura lieu avec le Maire le 23 octobre. J'espère que ce sera l'occasion pour lui de poursuivre l'évolution que l'on sent depuis plusieurs clavardage (du vade retro satanas au "pourquoi pas !"). Aussi faut-il continer à lui poser des questions pour s'en assurer et aussi pour montrer que l'on est toujours là !

Voici ma contribution à ce harcèlement pour la bonne cause Razz

"Quelle ambition pour le centre d'affaires de Bordeaux ? Une ambition à l'image de Bilbao, de Marseille, de Lille, de Lyon, de Munich, de Zurich, de Bâle, de Barcelone (villes avec des tours)? Ou une ambition à l'image de Dijon, de Reims, de Poitiers?"
"Beaucoup de "vieilles villes européennes" marquent leur développement tertiaire par une véritable tour autrement plus ambitieuse que celles présentées par TGT (Bilbao, Marseille...). Pourquoi Bordeaux n'adopterait pas cette logique prometteuse?"

La règle des 250 caractères est sévère pour pouvoir énumérer toutes les villes qui ont une réelle ambition européenne pour leur développement tertiaire !

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Dim 21 Oct - 21:16

Je viens de mettre en ligne un sondage. Pour l'inaugurer, j'ai voté pour un centre d'affaires compris entre 100 et 150m, ce qui est, à mon goût, plus que raisonnable.

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
Rio33



Messages : 28
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Lun 22 Oct - 18:22

C'est vrai qu'on ressent une amélioration au cours des clavardages. D'ailleurs j'ai lu un article de SudOuest la semaine dernière où Juppé expliqué aux habitants lors d'un conseil de quartier qu'il va falloir un peu plus de hauteur. C'est de bonne augure espérons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Mar 23 Oct - 14:00

Clavardage :
"Je ne peux pas dire ce que sera le centre d'affaires sur le plan archtiectural. Depuis 12 ans Bordeaux est devenue une grande ville française dynamique, il faut en faire une métropole européenne. Il y a deux projets, l'un rive gauche, l'autre rive droite. Il y a également tout ce qui va se passer autour de la Gare avec l'arrivée du TGV de Paris en 2h et Toulouse 1h sans parler du raccordement à Bilbao. Nous allons donc construire des bureaux, un parc d'activités... Il ne faut pas s'interdire dans certains quartiers des architectures hautes."

Bonne nouvelle, on n'a pas eu le droit à la problématique de la ville basse, mais les propos restent énigmatiques même s'il y a de la place pour un optimisme prudent...

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
Djayls



Messages : 105
Date d'inscription : 03/10/2007
Localisation : Mérignac

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Ven 26 Oct - 17:47

J'ai quand même du mal à visualiser : 100m ça fait quoi ? 20/25 étages ? La cité administrative quoi ?

Quand on parle de tours, je voyais plutôt du 40 étages ce qui d'après mon calcul à la louche fait du 150m. Je pense qu'en dessous, on ne peut pas prétendre rivaliser réellement avec Bilbao, Barcelone ou même Lyon et Marseille. Il faudrait que cette tour soit à peu près de la hauteur de la flèche St Michel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Ven 26 Oct - 21:28

Citation :
100m ça fait quoi ? 20/25 étages ? La cité administrative quoi ?
Oui grosso modo 20/25 étages, même si parfois il n'y a pas de rapports... et la cité administrative fait moins de 100m (90m environ).

Citation :
Quand on parle de tours, je voyais plutôt du 40 étages ce qui d'après mon calcul à la louche fait du 150m. Je pense qu'en dessous, on ne peut pas prétendre rivaliser réellement avec Bilbao, Barcelone ou même Lyon et Marseille.
Je n'ai plus en tête les chiffres exacts de chacune de ces villes. Mais à Marseille, les tours ne sont pas des grattes-ciel (par définition un gratte-ciel est supérieur à 160m) et il me semble que les tours marseillaises seront aux alentours de 140m, ce qui justifie mon vote (parce que je crois aussi que cela suffira pour Belcier).

Citation :
Il faudrait que cette tour soit à peu près de la hauteur de la flèche St Michel.
Soit 114m. J'ai exactement cette optique de la flèche st michel auquel il faut faire un écho à Belcier, mais en un peu plus haut selon moi (mais pas un gratte-ciel non plus).

Evidemment, ce n'est que mon avis et ce forum est justement fait pour en discuter ! Wink Qu'en penses-tu Djayls ?

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
Djayls



Messages : 105
Date d'inscription : 03/10/2007
Localisation : Mérignac

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Sam 27 Oct - 19:32

Si cette tour était à peine plus haute, elle deviendrait le point culminant de la Gironde. Pas mal pour le symbole Exclamation (par contre le Pictionnary va devenir obsolète Laughing )

De toute façon, il paraît qu'il y a un rapport phalique la dessous, mais plus elle serait haute et plus ça me plairaît. What a Face

Mais puisque Bx est une ville homogène dans son architecture, la hauteur de la flèche St Michel est effectivement un bon repère. Cela permettrait de retrouver cette harmonie dans la ligne d'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Ven 9 Nov - 21:33

La grande nouvelle du jour à Toulouse ? La fusée Ariane aux couleurs de Toulouse 2013 ? Non, trop peu ambitieux voyons ! La grande nouvelle, c'est plutôt l'annonce de la première tour de Toulouse que Philippe Douste-Blazy veut d'au moins 40 étages. cheers L'ambition est-elle toulousaine ou bordelaise ? En tout cas, Toulouse se range désormais dans ces villes qui misent sur leur forme urbaine, et elles sont de plus en plus nombreuses en Europe. Faut-il vraiment que Bordeaux fasse exception en préférant s'amuser avec Dijon, Reims ou Saint-Etienne ? Suspect Un futur article en perspective pour le blog !

Le point culminant du Sud-Ouest ne serait donc plus à Bordeaux, mais en Haute-Garonne...

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
Rio33



Messages : 28
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Sam 10 Nov - 1:00

Bonne nouvelle, cela ne peut être que bénéfique pour nous car la ville va peut être ouvrir les yeux.
Sinon(sans être chauvin) je pense que Bordeaux pourrait avoir autant (si ce n'est plus) d'ambition que Toulouse. J'ai beaucoup voyagé cette année et j'ai été étonné que Bordeaux soit aussi connu (au moins la 2ème ville française avec peut être Nice la plus connu derriere Paris), et je ne rigole pas.
En plus de sa renommé, elle possède un patrimoine extraordinaire, comme peuvent en témoigner récément les dernières fouilles archéologiques...
Manque plus que des Tours Very Happy cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djayls



Messages : 105
Date d'inscription : 03/10/2007
Localisation : Mérignac

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Lun 12 Nov - 21:29

Je reste plutôt sceptique de cette bonne nouvelle.

Certes, Toulouse peut se féliciter de la dimension européenne du projet et de l'ambition dont fait preuve son maire.

Mais pour nous, n'est-ce pas une concurrence redoutable ? On sait que les grandes sociétés s'installent soit à Toulouse, soit à Bordeaux quand elles veulent s'implanter dans le Sud-Ouest. Je doute qu'il y ait de la place pour 2 grandes métropoles dans la région. Cela me paraît plutôt être un bras de fer que nous sommes en train de perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
urba31



Messages : 4
Date d'inscription : 02/12/2007

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Dim 2 Déc - 21:26

J'ai voté entre 100 et 150m car cette hauteur correspond effectivement aux standards des centres d'affaire actuels pour des agglomérations européennes d'environ 1million d'habitants.

Concernant le derniers message de Djayls, le futur quartier d'affaire d'Aérospace Campus à Toulouse dans lequel va se trouver la grande tour de plus de 40 étages ne sera pas en concurrence avec le centre d'affaire de Bordeaux, car il sera spécialisé en R&D Aéronautique, Espace et systèmes embarqués.

Là, ou l'on pourra trouver plutôt une certaine concurrence ce sera dans la création du futur quartier d'affaire près de Matabiau car le maire a annoncé en parallèle d'Aérospace Campus qu'il souhaite également associer des grands noms de l'architecture internationale pour ce futur centre d'affaire ou il a également annoncé être en faveur de tours d'activités. Il n'a pas précisé exactement la surface en m² de bureaux. Il a avancé au départ 100 000m² puis ensuite peut être 200 ou 300 000m² mais ne savait pas définir car il n'est pas chargé de l'étude actuellement en cours pour définir le cahier des charges global du quartier.

Maintenant, biensur reste à savoir ce que l'on veut mettre dans un quartier d'affaire près d'un pôle multimodal (TGV-métro ou tramway-bus ...)

Ce qui m'intrigue sur le futur quartier d'affaire de Belcier, c'est que d'un côté il y a une étude TGT lancée par la mairie de Bordeaux et de l'autre par la CUB. N'est-ce pas préjudiciable de lancer 2 études assez différentes pour un même pôle que l'on souhaite d'attractivité européenne.
Est-ce l'étude TGT qui va primer sur l'autre ? Qui sera maitre d'oeuvre de ce centre d'affaire, la ville ou la CUB ?
La différence avec le centre d'affaire près de matabiau c'est qu'il y a qu'une seule étude d'aménagement global lancée de concert par la mairie de Toulouse, la communauté d'agglo, RFF, SNCF et Etat.
Une fois le projet global défini, il y aura les concours d'architectes pour la conception urbaine.

Peut être que pour Belcier, des rectifications seront apportées car apparamment il y a 3 tours de prévues (les 2 du centre et une autre concernant un hôtel de ce que j'avais pu lire d'un article de Sud-Ouest).

Ou en est le projet Belcier actuellement ? Y a t-il un projet de principe ? Y a t-il déjà eu concertation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Mar 4 Déc - 16:33

urba31 a écrit:
Ce qui m'intrigue sur le futur quartier d'affaire de Belcier, c'est que d'un côté il y a une étude TGT lancée par la mairie de Bordeaux et de l'autre par la CUB. N'est-ce pas préjudiciable de lancer 2 études assez différentes pour un même pôle que l'on souhaite d'attractivité européenne.
Il semblerait, à ce qu'on m'a dit, que la ville ait eu l'accord de la CUB pour lancer cette étude et que l'étude de la CUB est complémentaire car elle porte sur l'ensemble du secteur (proximité de Bègles), donc un tel pôle est vraiment d'intérêt communautaire. Je ne fais que rapporter des propos de Monsieur Moga.

urba31 a écrit:
Qui sera maitre d'oeuvre de ce centre d'affaire, la ville ou la CUB ?
Il y a de fortes chances que ce soit la CUB au regard de ses compétences.

urba31 a écrit:
Ou en est le projet Belcier actuellement ?
Il n'a guère avancé à ma connaissance.

urba31 a écrit:
Y a t-il un projet de principe ?
Selon Alain Juppé, la réponse est non.

urba31 a écrit:
Y a t-il déjà eu concertation ?
A mon sens, clairement oui. Un atelier d'urbanisme a été créé en début d'année, il n'y a eu que deux réunions mais deux réunions tout de même et une réunion s'annonce début 2008, histoire de bien commencer l'année. Il y avait largement l'espace de discuter l'étude TGT lors de ces premières réunions et d'ailleurs, la hauteur a été discutée.

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
VIVIER



Messages : 10
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: grande tour ou petit bloc?   Ven 7 Déc - 0:31

Je suis, pour ma part, assez partagé, concernant l’intérêt pour BORDEAUX d’avoir des tours. Cela tranchera peut être un peu avec les autres discours tenus.

L’argument massue qui consiste à dire que Bordeaux sera à deux heures de Paris et va attirer des entreprises est me, semble-t-il bien léger. Combien de villes en France sont à moins de deux heures de Paris ? Cela suffit-il à attirer des entreprises ? Sans étonner personne dans mes propos, le fait que Bordeaux soit à deux heures de Paris en train fera que des entreprises girondines qui étaient proches de l’aéroport pourrait avoir un intérêt à se rapprocher du centre de Bordeaux. Pour le reste… Tout est à prouver. Moi qui suis Lillois et que vous aimez prendre sur ce site LILLE en exemple, si vous voulez être bien placé sur la carte européenne, allez à LILLE par exemple plutôt qu’à BORDEAUX. A 300KM à la ronde, LILLE a de nombreuses capitales en ligne de mire (LONDRES, PARIS, BRUXELLES, AMSTERDAM….), c’est au bas mot 50 Millions d’habitants à 300KM à la ronde ! Pour faire des affaires, c’est quand même plus « trippant » que Bordeaux qui va réussir à en réunir peut être 10-15 millions d’habitants en cherchant bien! Pour un siège social néanmoins, être à LILLE ou BORDEAUX n’a tout de même pas le prestige d’un PARIS ou d’un LONDRES, ni même la densité entreprenariale. Beaucoup d’entreprises n’envisagent donc que les capitales pour être dans des tours afin d’y loger leur siège social.

Il convient donc, à mon avis, de rêver les pieds sur terre. BORDEAUX peut par contre conquérir la palme de capital du Sud Ouest au nez et à la barbe de NANTES ou TOULOUSE. Pour le reste, Bordeaux est éloigné de tout (loin de Madrid, loin de Paris, ne rêvez pas là dessus).

A la question de savoir si Bordeaux doit envisager dans ses projets des tours, je pense néanmoins que la réponse est oui. L’envisager ne signifie pas l’adopter.

Faire preuve d’ambition est légitime. Toute ville digne de ce nom se doit d’envisager les projets les plus ambitieux possibles, cela concourt à sa notoriété. Le rêve fait par ailleurs avancer. Maintenant, pour prendre l’exemple d’entreprises célèbres, AIRBUS a attendu d’avoir 100 commandes fermes d’A380 avant de prendre la décision de construire cet avion. AIRBUS l’a envisagé et AIRBUS l’a fait parce qu’économiquement, c’était viable. Bordeaux se doit donc, à mon sens, d’envisager deux ou plusieurs projets alternatifs et les soumettre aux entreprises déjà présentes sur Place. Y a-t-il une demande locale pour cela ? Des entreprises sont-elles prêtes à s’engager sur plan ? Ce n’est ni Alain JUPPE ni Alain ROUSSET qui vont créer la demande. Il convient donc de faire une vaste consultation des entreprises les plus influentes de la Gironde pour voir si le projet de grandes tours répond à un besoin latent.

Pour conclure brièvement, le projet que vous portez sur votre blog peut faire rêver les esprits les plus ambitieux pour leur région, et c’est bien !. Je pense néanmoins qu’un tel projet peut coûter très cher à la collectivité s’il est mal dimensionné. La responsabilité des élus locaux est donc de bien calibrer le projet pour ne pas se laisser emporter dans des considérations futiles. Il faudra donc du concret, à mon avis, avant de s’engager dans la construction d’une grande tour. Je préfère un bloc de douze ou quatorze étages rempli à 100% qu’une tour de 100 mètres occupées à 30% qui coûtera finalement très cher aux contribuables locaux que nous sommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Sam 8 Déc - 4:57

VIVIER a écrit:
L’argument massue qui consiste à dire que Bordeaux sera à deux heures de Paris et va attirer des entreprises est me, semble-t-il bien léger. Combien de villes en France sont à moins de deux heures de Paris ? Cela suffit-il à attirer des entreprises ?
En effet, beaucoup de villes françaises sont à environ 2h de Paris ou le seront prochainement. Parmis elles, beaucoup parient sur une logique de développement tertiaire avec ce que vous appelez de "petits blocs" : Reims, Dijon, Strasbourg, Nantes. Certaines ont préféré insuffler une nouvelle dynamique et nous n'avons de cesse de rappeler les exemples de Lille et de Lyon (je me fais ici l'écho des discours tenus à l'occasion de dernières municipales en fait). La distance de Paris en TGV n'est pas suffisante pour attirer des entreprises ou même pour les garder. C'est une politique plus globale. Nous nous focalisons ici sur les tours, ce qui ne veut pas dire que nous voyons en la tour soit la panacée, la solution à tous nos maux. Il n'en demeure pas moins que l'image qu'est susceptible de véhiculer un tel quartier moderne peut rendre la ville attrayante aux yeux des investisseurs. La tour est une partie intégrante d'un faisceau de solutions pour faire de nos villes (et de Bordeaux en particulier) des villes attrayantes et dynamiques : carrefour européen, qualité de vie, transports modernes et efficaces, mais aussi conditions d'accueil adéquates... (d'ailleurs la tour est une réponse en faveur de la qualité de vie, de transports modernes et efficaces et d'un accueil de qualité).

VIVIER a écrit:
Sans étonner personne dans mes propos, le fait que Bordeaux soit à deux heures de Paris en train fera que des entreprises girondines qui étaient proches de l’aéroport pourrait avoir un intérêt à se rapprocher du centre de Bordeaux. Pour le reste… Tout est à prouver.
C'est aussi un pari pour l'avenir. De nombreuses villes l'ont tout à fait réussi. Je pense surtout à Bilbao avec la Tour Iberdrola, qui accueillera le premier groupe de production d'électricité éolienne. Bordeaux a la chance de se trouver dans ce que l'on est tenté d'appeler l'Aerospace Valley, en collaboration (et j'utilise bien le terme de collaboration) avec Toulouse. Pourquoi ne pas penser à des sociétés comme Thalès ou Turboméca ou encore Dassault pour constituer un quartier tourné sur l'aéronautique. Mais nous avons encore d'autres pôles de compétences à explorer et ce ne sont ici que des pistes (je pense notamment au Laser... ne saurait-on tirer profit d'une exclusivité mondiale ?).

VIVIER a écrit:
Moi qui suis Lillois et que vous aimez prendre sur ce site LILLE en exemple, si vous voulez être bien placé sur la carte européenne, allez à LILLE par exemple plutôt qu’à BORDEAUX. A 300KM à la ronde, LILLE a de nombreuses capitales en ligne de mire (LONDRES, PARIS, BRUXELLES, AMSTERDAM….), c’est au bas mot 50 Millions d’habitants à 300KM à la ronde ! Pour faire des affaires, c’est quand même plus « trippant » que Bordeaux qui va réussir à en réunir peut être 10-15 millions d’habitants en cherchant bien! Pour un siège social néanmoins, être à LILLE ou BORDEAUX n’a tout de même pas le prestige d’un PARIS ou d’un LONDRES, ni même la densité entreprenariale.
Le même argument était avancé pour justifier du déclin de Lille. Au centre d'un triangle de villes mondiales comme Paris, Bruxelles et Londres, Lille n'avait pas sa place. Et pourtant, on sait ce qu'il en est aujourd'hui. Certes, la reprise économique (et son corrolaire, la reprise démographique) est toute relative, mais on ne parle plus de déclin. Lille a su trouver sa place et faire de ce qui était un handicap, un avantage décisif. Pourquoi Bordeaux n'en ferait-elle pas autant en faisant de son handicap (sa situation périphérique) un avantage ? Il faut d'ailleurs souligner que Bordeaux est tout de même bien mieux située que Lille sur l'axe Atlantique (excusez cette évidence) et qu'il y a là un enjeux majeur : se faire la porte du Sud-Ouest européen. Quelques heures de Madrid, à peine une heure des grandes voisines que sont Bilbao et Toulouse. Bordeaux n'est pas si isolée que ça quand même, d'autant que le Sud-Ouest est appelé à une croissance certaine.
Quant au prestige. Certes, cela fait peut-être mieux de dire Paris que Bordeaux... Sauf que nous avons un capital culturel immense à l'origine d'une renommée mondiale : le vin. Le maire (peut-être dans une envolée lyrique) n'a-t-il pas parlé de Bordeaux comme la ville française la plus connue dans le monde ? Paris est écrasante, certes, mais c'est aussi à Bordeaux que de renforcer cette aura que d'autres villes n'hésiteront pas à lui usurper... Par ailleurs, au niveau prestige, les relations internationales de la ville sont impressionantes : Madrid, Saint-Petersburg, Munich, Los Angeles... De tels partenariats sont dignes de grandes métropoles, non ?

VIVIER a écrit:
Beaucoup d’entreprises n’envisagent donc que les capitales pour être dans des tours afin d’y loger leur siège social.
On ne peut pas tout attendre des entreprises, qu'elles viennent d'abord et après on développera nos villes pour améliorer leur accueil. A mon avis, la chronologie doit être inverse : améliorer nos capacités d'accueil, améliorer la "marque" Bordeaux. Ce n'est qu'à ce prix que Bordeaux s'offrira le luxe de sièges sociaux. A mon avis, aux yeux des investisseurs, un quartier moderne marqué par une ou plusieurs tours traduit le dynamisme de la ville qui peut donc être intéressante. Lorsque Bordeaux s'assumera pleinement dans son rôle de grande ville européenne, alors elle sera susceptible de détourner des entreprises. D'ailleurs, toutes n'ont pas la folie des capitales, il faut voir l'essor des villes espagnoles, suisses, allemandes, qui, sans être des capitales, ont su se rendre incontournables dans l'espace économique européen.

VIVIER a écrit:
BORDEAUX peut par contre conquérir la palme de capital du Sud Ouest au nez et à la barbe de NANTES ou TOULOUSE. Pour le reste, Bordeaux est éloigné de tout (loin de Madrid, loin de Paris, ne rêvez pas là dessus).
L'éloignement n'est pas suffisant pour justifier que Bordeaux doive rester une ville de second plan, cantonnée à un rôle national (vous n'avez cité que Nantes et Toulouse). Il y a ainsi des exemples passés : Bordeaux, qui était toujours à la même place qu'actuellement et qui a pourtant joué un rôle majeur dans les siècles précédents. Il y a également des exemples actuels : Bilbao notamment.
Par ailleurs, Toulouse a elle aussi commencé à réfléchir sérieusement à l'implantation de tour, tant en centre ville à proximité de la Gare, qu'en périphérie, à Montaudran (pour ce site, le timing veut que l'annonce d'une telle forme urbaine ait été faite quelques semaines après l'annonce du retrait du programme européen Galiléo normalement devant s'implanter à Toulouse... Je serais tenté d'en déduire que Toulouse a peut-être compris que l'on attirait pas de tels programmes avec des petits immeubles invisibles quelque soit l'ambition architectural qu'ils reflètent). Capitale du Sud-Ouest européen (on ne peut plus se limiter à nos vieilles frontières), Bordeaux devra compter sur la concurrence de Toulouse et Bilbao notamment.

VIVIER a écrit:
A la question de savoir si Bordeaux doit envisager dans ses projets des tours, je pense néanmoins que la réponse est oui. L’envisager ne signifie pas l’adopter.
Je dois avouer n'avoir pas bien compris la nuance. Si c'est pour l'envisager en sachant que l'on ne l'adoptera pas, à quoi bon l'envisager ?

VIVIER a écrit:
Faire preuve d’ambition est légitime. Toute ville digne de ce nom se doit d’envisager les projets les plus ambitieux possibles, cela concourt à sa notoriété.
C'est vous-même qui le dîtes ! Wink
Par ailleurs, ce n'est pas qu'un rêve. Je n'anime pas un blog et un forum avec d'autres juste pour rêver. Si j'y passe du temps, y compris à 2h du matin, c'est parce que j'y crois fermement (et accessoirement aussi parce que je suis passionné par ma ville...). Donc ce n'est pas qu'un rêve, cette utopie a un lieu et c'est Bordeaux ! Very Happy

VIVIER a écrit:
Maintenant, pour prendre l’exemple d’entreprises célèbres, AIRBUS a attendu d’avoir 100 commandes fermes d’A380 avant de prendre la décision de construire cet avion. AIRBUS l’a envisagé et AIRBUS l’a fait parce qu’économiquement, c’était viable. Bordeaux se doit donc, à mon sens, d’envisager deux ou plusieurs projets alternatifs et les soumettre aux entreprises déjà présentes sur Place. Y a-t-il une demande locale pour cela ? Des entreprises sont-elles prêtes à s’engager sur plan ? Ce n’est ni Alain JUPPE ni Alain ROUSSET qui vont créer la demande. Il convient donc de faire une vaste consultation des entreprises les plus influentes de la Gironde pour voir si le projet de grandes tours répond à un besoin latent.
Je suis très largement d'accord avec cela. J'y apporterais tout de même quelques nuances. Airbus a du payer des ingénieurs et d'autres frais annexes pour seulement élaborer le projet d'A380. Ces frais auraient été supportés, flop ou succès (au moins juste pour présenter une maquette). C'était un pari sur l'avenir. Il pourrait en être de même pour Bordeaux. Si le projet doit avant tout répondre à la demande, il ne devrait pas s'y limiter selon moi. Il devrait également la susciter. Je prends un autre exemple, on a construit un tramway. Le tramway ne fait pas que répondre à la demande puisqu'on a prévu qu'il ferait gagner au réseau des milliers de voyageurs supplémentaires. Si on devait ne répondre qu'à la demande de l'époque, nous n'aurions peut-être eu qu'un tramway à 32m et que dans le centre-ville... Là c'est pareil, il faut répondre à la demande mais également se donner les moyens d'attirer de nouveaux investisseurs. D'abord la tour pourrait être un signe pour ce quartier mais en plus en préservant de tout bâti d'autres emprises, elle permet d'envisager un développement futur. Pour moi, il y a toujours une part de risques, un pari sur l'avenir. L'ambition, c'est savoir si l'on prend ce risque raisonnable ou pas (parce que tout aussi raisonnable qu'il soit, il reste un risque, un aléa).

VIVIER a écrit:
Pour conclure brièvement, le projet que vous portez sur votre blog peut faire rêver les esprits les plus ambitieux pour leur région, et c’est bien !.
Je vous en remercie. Et c'est aussi grâce à des participations comme les vôtres que l'on peut porter ce projet. Nous avons besoin de vos interventions, pour faire naître un véritable débat, interroger... Et pour cela, je vous remercie également. Wink

VIVIER a écrit:
Je pense néanmoins qu’un tel projet peut coûter très cher à la collectivité s’il est mal dimensionné. La responsabilité des élus locaux est donc de bien calibrer le projet pour ne pas se laisser emporter dans des considérations futiles. Il faudra donc du concret, à mon avis, avant de s’engager dans la construction d’une grande tour. Je préfère un bloc de douze ou quatorze étages rempli à 100% qu’une tour de 100 mètres occupées à 30% qui coûtera finalement très cher aux contribuables locaux que nous sommes.
Il faudra bien calibrer. Cependant, remplir 100000m² à l'horizontal, ou remplir 100000m² à la vertical, c'est toujours 100000m² à remplir. Donc le calibrage ne dépend aucunement de la présence de tours. Mais comme je vous l'ai dit, une fois que l'on a rempli nos 100000m² à l'horizontal, le foncier disponible en cas de succès de l'opération est rare. Alors que si l'on a pris soin de libérer des emprises foncières en créant une ou plusieurs tours, alors il restera du foncier si l'opération s'avère être un succès...

J'espère avoir répondu assez précisément à vos interrogations... Mais je compte sur d'autres participants pour préciser mes propos s'il y a lieu !

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
Djayls



Messages : 105
Date d'inscription : 03/10/2007
Localisation : Mérignac

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Sam 8 Déc - 6:11

Je n'ai pas pu me connecter depuis une semaine et je souhaiterai donc faire plusieurs réponses.

Commençons chronologiquement par Urba31 : (je ne sais pas comment vous faites pour intégrer vos citations confused )
[le futur quartier d'affaire d'Aérospace Campus à Toulouse dans lequel va se trouver la grande tour de plus de 40 étages ne sera pas en concurrence avec le centre d'affaire de Bordeaux, car il sera spécialisé en R&D Aéronautique, Espace et systèmes embarqués]

Je suis d'accord avec cela mais quand M.B. et Rio33 se réjouissent du projet toulousain, je ne sais pas s'ils parlent justement des tours à Matabiau ou de la tour Aérospace. Quel est alors ce projet qui semble se concraitiser ? En tout cas, j'approuve l'ambition dont fait preuve Toulouse qui a raison de ne pas se satisfaire de l'inertie qui la porte aujourd'hui et de voir encore plus loin.

Ce qui m'amène à réagir sur le pessimisme dont fait preuve notre faux bordelais Vivier. affraid

Il n'a donc rien compris sur l'importance de ces tours !

Premièrement, il s'agit d'une construction écologique. Une tour est bien plus facile a alimenter en énergie propre que des petits bâtiments, elle peut même être autonome. Et l'aspect écologique se répercute aussi sur les transports en commun qui la déserviront puisqu'ils ne pourront être qu'optimisés.

Ensuite, vous semblez ne pas avoir compris qu'en terme d'infrastructure l'offre créer la demande. Vous raisonnez complètement à l'envers. Pour prendre un exemple, pensez-vous que Paris est vraiment eu besoin d'un second aéroport complétement démeusuré comme peut l'être Roissy CDG. Et pourtant aujoud'hui, il est saturé et les extensions n'en finissent plus.

Je trouve également, contrairement à ce que vous dites, que Bordeaux n'a pas à rougir face à ses concurrentes Nantes et Toulouse que vous citez. Rapellez-vous, il y a juste quelques années, Bordeaux était la plus grande de ces trois villes. Et pour moi, notre situation géographique est bien plus avantageuse par rapport à Toulouse qui est excentrée des échanges internationaux et Nantes qui est aux portes du "cul-de-sac" que forme la Bretagne.

Enfin, j'ai l'impression que vous vous intégréez à Bordeaux mais vous prenez le mauvais parti : celui des conformistes qui s'opposent à tout et qui sont nostalgiques du passé glorieux de notre ville. Respirez un coup, oxigénez-vous les neuronnes et faites preuve de pragmatisme !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djayls



Messages : 105
Date d'inscription : 03/10/2007
Localisation : Mérignac

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Sam 8 Déc - 6:32

J'ai oublié :

A l'attention de Vivier, et j'en ai fini avec lui, qui dit : (ouais j'ai trouvé cheers )

Citation :
L’argument massue qui consiste à dire que Bordeaux sera à deux heures de Paris et va attirer des entreprises est me, semble-t-il bien léger. Combien de villes en France sont à moins de deux heures de Paris ? Cela suffit-il à attirer des entreprises ?

Vous ne croyez pas justement que certaines villes comme Orléans, Chartres, Beauvais, Reims ou Troyes se sont dévellopées du fait de leur proximité de Paris ? Dans le temps elles étaient à 2h de Paris (environ 200 KM), comme Bordeaux demain. Si Paris n'avait pas délocalisé une partie de son activité dans ces villes, je peux vous garantir qu'elles compteraient aujourd'hui deus fois moins d'habitants.

Ca y est, je suis calmé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIVIER



Messages : 10
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Sam 8 Déc - 10:29

Réponse à Djayls:

Vous ne croyez pas justement que certaines villes comme Orléans, Chartres, Beauvais, Reims ou Troyes se sont dévellopées du fait de leur proximité de Paris ? Dans le temps elles étaient à 2h de Paris (environ 200 KM), comme Bordeaux demain. Si Paris n'avait pas délocalisé une partie de son activité dans ces villes, je peux vous garantir qu'elles compteraient aujourd'hui deus fois moins d'habitants.

Ces villes sont à 1 heure de Paris. Il est probable qu'il y ait un effet de délocalisation, OK. 1H en train ou 1H en RER ou 1 heure en voiture....

Il n'a donc rien compris sur l'importance de ces tours !
Premièrement, il s'agit d'une construction écologique. Une tour est bien plus facile a alimenter en énergie propre que des petits bâtiments, elle peut même être autonome. Et l'aspect écologique se répercute aussi sur les transports en commun qui la déserviront puisqu'ils ne pourront être qu'optimisés.
Arrête avec ton écologie. On ne justifie pas tout avec l'écologie. Vivons tous dans des tours, c'est ca que tu veux dire. Pour être cohérent, plutôt que de choisir une maison, vivons dans une tour de 150M, c'est plus écologique pour amener l'eau.... En plus, on vivrait sur 10 Fois de surfaces et cela permettrait de mettre des forets autour de Bordeaux, ce qui permettrait d'avoir une air de meilleure qualité, moins de CO2, moins de déplacement. Plus besoin de voiture car nous vivons tous les uns sur les autres...

[size=12]Ensuite, vous semblez ne pas avoir compris qu'en terme d'infrastructure l'offre créer la demande. Vous raisonnez complètement à l'envers. Pour prendre un exemple, pensez-vous que Paris est vraiment eu besoin d'un second aéroport complétement démeusuré comme peut l'être Roissy CDG. Et pourtant aujoud'hui, il est saturé et les extensions n'en finissent plus.[/size]On ne va pas commencer à se comparer à la région parisienne tout de même. 1ère richesse d'Europe. 10 Millions d'habitants... La France a été construite en étoile, avec tous les centres de décisions sur PARIS. Ce n'est pas CDG qui a créé Paris.

Je trouve également, contrairement à ce que vous dites, que Bordeaux n'a pas à rougir face à ses concurrentes Nantes et Toulouse que vous citez. Rapellez-vous, il y a juste quelques années, Bordeaux était la plus grande de ces trois villes. Et pour moi, notre situation géographique est bien plus avantageuse par rapport à Toulouse qui est excentrée des échanges internationaux et Nantes qui est aux portes du "cul-de-sac" que forme la Bretagne.OK pour Toulouse mais Toulouse à l'aéronautique maintenant. C'est la capitale française. Vous ne lui retirerez pas. Quant à Nantes, Nantes est aussi mal placé que Bordeaux sur la carte Française. Je ne vois donc pas ce que Nantes a à envier à Bordeaux en terme de localisation.

Enfin, j'ai l'impression que vous vous intégréez à Bordeaux mais vous prenez le mauvais parti : celui des conformistes qui s'opposent à tout et qui sont nostalgiques du passé glorieux de notre ville. Respirez un coup, oxigénez-vous les neuronnes et faites preuve de pragmatisme !!!
C'est un argument pour vous faire plaisir. Vous etes le visionnaire et je suis l'homme des cavernes. Je suis très pragmatique dans mon approche. J'interrogerai d'abord les entreprises pour voir si le projet peut prendre et je ne ferais pas tout à l'envers en décrétant de toute manière que l'offre créé la demande, pour moi, c'est faux. L'offre satisfait une demande. Existe t-elle aujourd'hui? Je ne parierai pas sur demain mais sur aujourd'hui. Je veux du concret. Notre raisonnement est different. Question espace, ce n'est pas un problème pour le moment. Si le projet est sous dimensionné, le MIN déménagera et vous aurez du foncier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Sam 8 Déc - 14:29

Djayls, veillez à tempérer vos propos. Nous pouvons avoir des positions différentes tout en restant courtois. On peut aimer Bordeaux sans y être né (VIVIER, moi-même et peut-être d'autres). C'est ici l'occasion d'échanger et pas que les uns montrent aux autres qu'ils n'ont rien compris. Vous me trouverez peut-être plus sévère avec vous. C'est juste qu'une telle formulation peut nuire à nos idées. Or j'ai envie qu'elles aboutissent. Wink

Djayls a écrit:
(je ne sais pas comment vous faites pour intégrer vos citations )
Il suffit de cliquer sur le bouton 'Citer' puis d'inscrire après "[quote" ="Djayls" par exemple, ce qui donnera au final (sans les espaces intermédiaires) [ q u o t e = " D j a y l s " ].

Djayls a écrit:
Je suis d'accord avec cela mais quand M.B. et Rio33 se réjouissent du projet toulousain, je ne sais pas s'ils parlent justement des tours à Matabiau ou de la tour Aérospace. Quel est alors ce projet qui semble se concraitiser ? En tout cas, j'approuve l'ambition dont fait preuve Toulouse qui a raison de ne pas se satisfaire de l'inertie qui la porte aujourd'hui et de voir encore plus loin.
J'aurais évidemment préféré que Bordeaux joue le rôle de pionnier en matière d'urbanisme vertical. Cependant, je me réjouis des émules que fait cette forme urbaine et j'espère que l'exemple toulousain montrera la voie à d'autres villes, comme Bordeaux.

VIVIER a écrit:
Arrête avec ton écologie. On ne justifie pas tout avec l'écologie. Vivons tous dans des tours, c'est ca que tu veux dire. Pour être cohérent, plutôt que de choisir une maison, vivons dans une tour de 150M, c'est plus écologique pour amener l'eau.... En plus, on vivrait sur 10 Fois de surfaces et cela permettrait de mettre des forets autour de Bordeaux, ce qui permettrait d'avoir une air de meilleure qualité, moins de CO2, moins de déplacement. Plus besoin de voiture car nous vivons tous les uns sur les autres...
A vrai dire, un tel style de vie, qui s'en plaindrait ? Cependant, il ne faut pas à ce point caricaturer nos positions. On n'en est pas à demander des tours à nansouty après avoir rasé les échoppes... Ce qui est fait est fait. Mais on s'éloigne du sujet.

VIVIER a écrit:
Ensuite, vous semblez ne pas avoir compris qu'en terme d'infrastructure l'offre créer la demande. Vous raisonnez complètement à l'envers. Pour prendre un exemple, pensez-vous que Paris est vraiment eu besoin d'un second aéroport complétement démeusuré comme peut l'être Roissy CDG. Et pourtant aujoud'hui, il est saturé et les extensions n'en finissent plus.On ne va pas commencer à se comparer à la région parisienne tout de même. 1ère richesse d'Europe. 10 Millions d'habitants... La France a été construite en étoile, avec tous les centres de décisions sur PARIS. Ce n'est pas CDG qui a créé Paris.
Ce n'était qu'un exemple de Djayls, au même titre que Airbus ou que le tramway de Bordeaux. Chacun de ces exemples montrent que l'on ne se contente pas de répondre à une demande mais aussi qu'il faut la susciter.

Citation :
OK pour Toulouse mais Toulouse à l'aéronautique maintenant. C'est la capitale française. Vous ne lui retirerez pas. Quant à Nantes, Nantes est aussi mal placé que Bordeaux sur la carte Française. Je ne vois donc pas ce que Nantes a à envier à Bordeaux en terme de localisation.
Après Nantes, il n'y a pas grand chose si ce n'est l'océan. Bordeaux est clairement conçue comme un carrefour européen : portes de l'Espagne et du Sud-Ouest européen, Bordeaux sera demain connectée à Toulouse, Bilbao, Madrid etc. Elle sera donc un carrefour ferroviaire, ce que ne sera en aucun cas Nantes. Cette situation stratégique peut être renforcée par la proximité de l'océan (ce que n'a pas Toulouse) et par le réseau autoroutier (Nantes n'est que la porte de la Bretagne...). Je pense donc, comme Djayls, que Bordeaux a une situation bien plus stratégique que Nantes.

VIVIER a écrit:
J'interrogerai d'abord les entreprises pour voir si le projet peut prendre et je ne ferais pas tout à l'envers en décrétant de toute manière que l'offre créé la demande, pour moi, c'est faux. L'offre satisfait une demande. Existe t-elle aujourd'hui?
Si le projet peut prendre avec 100000m² à l'horizontal, pourquoi ne prendrait-il pas avec la même surface avec une ou plusieurs tours ? Ensuite, je soutiens encore et toujours que l'on ne saurait se contenter de répondre à la demande, à peine d'être déjà en retard le lendemain. Enfin, au regard des nombreuses surfaces de bureaux qui se créent à Bordeaux et en périphérie (je pense notamment à Mérignac et une surface de bureaux de 30000m² qui se crée à proximité de l'aéroport. C'est le 1/3 de ce qui est prévu à Belcier. En plus, que sera l'aéroport en 2016 ?)

VIVIER a écrit:
Question espace, ce n'est pas un problème pour le moment. Si le projet est sous dimensionné, le MIN déménagera et vous aurez du foncier.
L'argument me surprend un peu. Niveau prévision, ce n'est tout de même pas terrible. En plus, l'espace ce ne sera jamais un problème. La France est un des pays les moins denses d'Europe. On pourra à la limite se poser la question de l'espace quand la CUB comprendra Bergerac et Bayonne... scratch

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
Djayls



Messages : 105
Date d'inscription : 03/10/2007
Localisation : Mérignac

MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   Sam 8 Déc - 21:46

Bon, à la demande générale, je vais asceptiser mon discours.

Réponse à Vivier

Citation :
Arrête avec ton écologie. On ne justifie pas tout avec l'écologie. Vivons tous dans des tours, c'est ca que tu veux dire. Pour être cohérent, plutôt que de choisir une maison, vivons dans une tour de 150M, c'est plus écologique pour amener l'eau....

Pour rappel, ces tours ne sont pas destinées au logement. I love you De plus, le maître d'ouvrage qui financera un tel ouvrage (quelqu'il soit) n'est pas prêt à répéter les erreurs du passé car le contexte est différent. Il ne sagit en aucun cas de constructions "provisoires" comme l'ont été les HLM pour répondre à une demande qu'il fallait satisfaire rapidement. Et j'ajouterai qu'on peut très bien vivre en appartement sans être dans des conditions précaires, c'est ma situation.

Personnellement, je trouve contradictoire de vouloir vivre en ville dans une maison avec jardin. Mon raisonnement est peut-être un peu binaire mais il résoudrait pas mal de problème : soit on vit à la campagne dans une maison, soit on vit en ville en appartement. Enfin on s'éloigne du sujet.

Vivier, bizarrement vous trouvez l'argument écologique futile et c'est celui-là même qui a complètement enterré le sort du CAB pendant le grenelle de l'environnement. Dites moi si je me trompe, mais vos modérations sur les tours m'ammène à penser que vous vous battiez même contre le CAB que vous deviez trouver démeusurer et anti-écologique.

Citation :
J'interrogerai d'abord les entreprises pour voir si le projet peut prendre et je ne ferais pas tout à l'envers en décrétant de toute manière que l'offre créé la demande, pour moi, c'est faux. L'offre satisfait une demande. Existe t-elle aujourd'hui?

C'est à vérifier, peut-être que M.B. peut me renseigner la dessus, mais Bordeaux souffre aujourd'hui d'une pénurie de grands bureaux. Il me semble avoir entendu cette information sur TV7, et que les régions voisines bénéficient aujourd'hui de nos lacunes. Alors qu'attendons-nous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un centre d'affaires d'envergure européenne pour Bordeaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pétition européenne pour sauvegarder la médecine naturelle
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» Le général Patrick de Rousiers nommé president du comité militaire de l'Union Européenne
» Magazine de l'actualité poilitique européenne
» La directive européenne sur le temps de travail est-elle pour les Militaires ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horizons Bordeaux - Le Forum :: Dossiers :: Centre d'affaires de Bordeaux - Euratlantique-
Sauter vers: