Horizons Bordeaux - Le Forum


 
Le SiteLe Site  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Développons le port - Navettes fluviales

Aller en bas 
AuteurMessage
tito



Messages : 133
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Développons le port - Navettes fluviales   Sam 13 Mar - 0:38

On parle de métro,mais pourquoi ne pas faire un transport en commun par Bateau?
Parcour:

Rive gauche: Bègles (rive d'Arcin)-St Michel-Quinconce-Chartron-Bassin à Flot-Bacalan

Rive Droite:

Floirac (arena)- Bastide Stalingrad-Baside Niel-Vieux Lormont-Bassens.

On pourrait imaginer des liaisons rive droite-rive gauche.

Avantage:

Déplacement facilité entre rive droite et rive gauche.

Utilise enfin le port qui a été totalement abandonnée alors qu'il est la colonne vertébrale de la ville.

Je pense que bordeaux doit etre la seule ville a avoir abandonnée son port...totalement délirant quand on y pense non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naly



Messages : 115
Date d'inscription : 19/11/2008
Localisation : CUB

MessageSujet: Re: Développons le port - Navettes fluviales   Sam 13 Mar - 12:46

J'ai toujours était favorable à un système de bateau bus mélant le côté touristique et le côté purement transport. Je suis cetain que ça peut marcher, mais la clé du succés sera dans le prix et dans la fréquence des bateau bus.
Si c'est un bateau toutes les heures à 10€ le trajet .... C'est mort d'avance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tito



Messages : 133
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Développons le port - Navettes fluviales   Sam 13 Mar - 15:14

Franchement,pour avoir vécu à Lormont, il me semble qu'une navette vieux lormont quinconce aiderait pas mal de gens et développerait la rive droite.

Les autorités locales doivent être littéralement folle pour laisser un PORT inutilisée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Développons le port - Navettes fluviales   Dim 14 Mar - 14:20

J'y suis également favorable mais ça ressemble un peu à un "serpent de fleuve" : souvent évoqué, jamais remis en "route".
Je suis également d'accord avec Naly, il faut que le coût soit mesuré et que la fréquence soit adaptée. Toutes les 30min. au prix d'un tickarte, ça me semble bien. C'était le système en HP des anciennes navettes fluviales, qui n'étaient pas très fréquentées (ce qui était certainement dû à l'absence de haltes sur le parcours et à la seule desserte de Richelieu et du Pont d'Aquitaine).

Cependant : niveau transport, je n'y crois pas forcément beaucoup. Je me rappelle que le trajet était quand même long avec les navettes fluviales, alors si on ajoute des haltes en plus... Les navettes peuvent avoir leur clientèle pour le transport régulier mais bon (sur des parcours qui évitent des correspondances tram/tram ou bus : Quinconces-Niel, Quinconces-Arena, Lormont-Chartrons, mais pas sur de longs parcours)... Je pense que le plus important serait une clientèle de tourisme : par exemple, je la prenais parce que j'avais le temps et parce que c'était ludique et beau. Bref, je ne crois pas que ce soit une priorité de transport mais une priorité touristique.

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
tito



Messages : 133
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Développons le port - Navettes fluviales   Dim 14 Mar - 20:52

Projet de parcourt:

Vieux Lormont-Chartron-Quinconce-Bastide-Aréna-Bègles (supermarché)

Pratique , permettrait de rappeler l'existence d'un Port , il me semblait que cela été dans les quartons de la CUB mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tito



Messages : 133
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Développons le port - Navettes fluviales   Ven 2 Juil - 11:19

L'asso Amarrages veut remettre à flot les bateaux-bus







Depuis quinze ans, le conseiller général socialiste Philippe Dorthe milite pour la mise en service, sur la Garonne, d'une navette fluviale qui compléterait, au fil de l'eau, le réseau de bus et de trams. Une expérience a bien été tentée entre 2001 et 2006, mais sa fréquentation était tombée à 20 000 passagers par an, et elle s'était avérée ruineuse pour la CUB : il lui en coûtait 16 euros par personne transportée. « Le trajet était trop long et le circuit desservait trop peu d'escales : elle reliait Bordeaux et Lormont, point barre… », proteste Philippe Dorthe.

L'élu a décidé de relancer mercredi une association qu'il préside, qui fut créée en 1996 et qui sommeillait depuis quelques années : Amarrages, c'est son nom, vise à « favoriser le développement des transports en commun fluviaux ». Amarrages compte une cinquantaine de membres. Et leur président d'honneur est le skipper Lalou Roucayrol.
Un direct Quinconces-Bastide

Philippe Dorthe a choisi de réactiver ce levier associatif car il sent se lever un vent favorable aux militants du bateau-bus. « Il y a des Agora, des rencontres, etc. On fait venir des urbanistes, qui, à chaque fois qu'ils arrivent à Bordeaux, disent absolument tous la même chose : "Comment se fait-il qu'il n'y ait pas de bateaux sur le fleuve ?" Moi, ça fait quinze ans que je m'époumone à le dire… mais quand un architecte américain le dit, ça devient tout de suite génial ! » Il n'a pas échappé non plus à Philippe Dorthe, ça l'a même cueilli, qu'Alain Juppé a déclaré cet hiver qu'il verrait finalement d'un bon œil le retour d'une navette fluviale sur la Garonne.

Aussi Philippe Dorthe et son association ont-ils un projet à lui proposer. Plus question d'imaginer, de Lormont à Bègles, un trajet en dents de scie que desservirait une navette au long cours : l'association a imaginé de créer trois lignes différentes, de 30 minutes maximum. Sur le premier de ces circuits, au nord, la navette naviguerait entre Lormont, Bacalan et les hangars des quais. Sur le second, au sud, notre Vaporetto bordelais slalomerait entre Paludate, la Bastide et Bègles. Enfin, le troisième de ces trajets consisterait en une liaison directe entre les Quinconces et le quai des Queyries.

« Il faut prévoir quatre bateaux, d'une capacité de 80 personnes, disposant d'un espace pour garer les vélos, et aménager quelques pontons… En tout, c'est un investissement d'environ 2,5 millions d'euros. Selon nos calculs, ce bateau-bus pourrait capter 90 000 passagers par an », explique le conseiller général, qui souhaite la création par la CUB d'une commission pour une étude définitive de ce projet. « Ça vaut le coup d'y réfléchir car, au-delà de l'intérêt en terme de déplacements urbains, la navette est un moyen écologique d'animer notre fleuve et de stimuler le tourisme de proximité à l'intérieur de notre agglomération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tito



Messages : 133
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Développons le port - Navettes fluviales   Sam 2 Oct - 11:54

Voici le retour des navettes fluviales sur la garonne.

Quand pensez vous ?

Une solution à l'absence de metro ?
L'ultime tentative pour décongestioner les futurs équipements Cubien (voir liaison quinconce floirac (arena)?

Voici l'article du sud-ouest:



D'ici un an et demi à deux ans, des bateaux bus navigueront sur la Garonne. Un service de navettes fluviales totalement intégré dans le réseau de transports en commun de l'agglomération bordelaise (géré par Keolis) et qui pourrait s'appeler « B 3 », B comme bateaux, 3 comme cube, un raccourci similaire à celui du service de vélo, (V 3.)

Accompagné de Jean-Marc Gaüzère, vice-président chargé des transports en commun et de Jean Touzeau, maire de Lormont, Vincent Feltesse, président de la Communauté urbaine de Bordeaux l'a confirmé hier matin. À Lormont, au pied du pont d'Aquitaine, devant un mini-décor reconstitué : un « abri navettes » était surmonté d'un panneau sur lequel on pouvait déjà lire « Lormont, navettes fluviales ».


De quoi réjouir le maire de Lormont : « On va revenir au temps des Gondoles, la compagnie qui effectuait autrefois des navettes, au bon temps où la Garonne était garnie de bateaux et constituait un lieu de vie. »

Un vieux projet
De ces bateaux bus, il en est question depuis longtemps. Surtout depuis 1995, année au cours de laquelle ce type de navettes a dû être mis exceptionnellement en service. Le pont de pierre étant en travaux, les piétons et cyclistesn'avaient pas d'autre solution que de traverser le fleuve en bateau. Entre 800 et 900 personnes transportées par jour, soit quelque 20 000 passagers pendant la période qu'a duré le chantier.

Depuis, Denis Gesta l'un des bateliers basé ponton Parlier (bateau promenade « Royal »), a souvent relancé l'idée. Il a même testé des navettes, certains jours de la semaine.

Des élus de tous bords ont souvent rappelé le rôle que pouvait jouer la Garonne. Le conseiller général Philippe Dorthe, entre autres. Pas une allocution, pas une intervention sans le souhait de revoir naviguer des bateaux bus.

Tout le monde semblait d'accord mais il fallait passer à l'acte. Le pas a été franchi lorsque la CUB a intégré la possibilité d'utiliser le fleuve dans le cadre de la réflexion engagée pour faire progresser le réseau de transports en commun. Les responsables de Keolis et du réseau TBC ont été chargés de réaliser une étude de faisabilité. Les conclusions de cette dernière ont été présentées jeudi au comité stratégique « mobilité » de la Communauté urbaine.

Une étude très positive comme s'est plu à le révéler Vincent Feltesse. « En 2012, nous pourrons aller d'une rive à l'autre en bateau bus ! » Et ce, sans prendre de ticket supplémentaire. Avec le même titre de transport (le ticket TBC à 1,40 euros plein tarif aujourd'hui), on pourra passer du tram au bus, du bus au bateau et vice-versa.

Des catamarans électriques
18 à 24 mois d'attente sont cependant nécessaires, car la CUB souhaite lancer sur la Garonne des bateaux tout spécialement conçus pour le fleuve et répondant au mieux aux exigences de développement durable.

Ce qui signifie des bateaux à alimentation hybride électro-solaire comme ceux adoptés par d'autres grandes villes européennes. Paris, Berlin, Lausanne, Saragosse ou Evian par exemple. Ce sont des catamarans (deux coques) peu polluants et moins générateurs de dépenses. Trois catamarans de 30 places seraient nécessaires pour les navettes envisagées : deux liaisons rapides, de rive à rive.

Les liaisons rapides sont faciles à imaginer : Lormont- Bordeaux Claveau (4 minutes) et Stalingrad- Quinconces (4 minutes). Nulle part ailleurs on peut aller aussi vite. Comme le souligne Jean-Marc Gaüzère, « la Garonne est la plus belle voie en site propre que l'on puisse trouver. Elle n'offre pas seulement un décor magique, elle est toujours disponible. »

Les navettes rapides pourraient être proposées toutes les 15 à 20 minutes aux heures de pointe. A plus long terme, une navette supplémentaire pourrait être également créee entre Stalingrad et Floirac.

2, 2 millions d'euros
Pour attirer une clientèle plus large, l'étude suggère de créer un service de cabotage « Lormont-Claveau-Hangar des Quais-Quinconces-Stalingrad. » 5,9 kilomètres en 30 minutes environ. 8 rotations par jour possibles.

Tout cela a un coût. A ce jour, l'étude évalue la dépense à 2, 2 millions d'euros. 1,5 millions pour acheter les bateaux, le reste pour aménager les pontons. Les frais de fonctionnement pourraient quant à eux se monter à 500 000 euros par an. Avec l'impossibilité, comme pour tous les autres moyens de transports, de couvrir les dépenses avec la seule vente de billets, le taux de couverture possible est à ce jour estimé à 20 %
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M.B.
Admin
Admin
avatar

Messages : 364
Date d'inscription : 27/09/2007
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Développons le port - Navettes fluviales   Dim 3 Oct - 19:43

J'ai des doutes sur son rôle d'alternative : la fréquence ne donne pas envie de quitter le tram pour s'essayer à attraper une correspondance avec le bateau. Par ailleurs, il y a de moins en moins d'heures creuses dans les trajets or là, le bateau ne circulerait que dans des heures de pointe, même élargies. Résultat d'une année : un peu plus de personne que le tramway en transporte... en un jour ! En guise d'alternative au tram, je crois qu'il y a plus crédible. Le vélo, par exemple.

Je ne dis pas pour autant que c'est inutile... C'est bien pour le tourisme... Et pour avoir utilisé le bus du fleuve, c'est une autre façon de voir la ville. Au lieu de prendre le tram C pour montrer la ville, maintenant on pourra emmener ses visiteurs sur le bateau. Pour une utilisation plus régulière, je crois que ça restera finalement assez marginal (bien que le bateau sera compétitif sur le parcours Lormont Quinconces... mais y a-t-il beaucoup de voyageurs aujourd'hui qui effectuent Lormont Quinconces en tram et que représentent-ils dans le nombre de voyageurs qui participent à la très grosse utilisation du tramway ?).

20% de taux de couverture, c'est quand même faible ! Le réseau atteint déjà péniblement 29% quand la plupart des autres métropoles présentent souvent des taux bien meilleurs.

_________________
"De cette ville européenne, il faut faire une grande ville européenne"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horizonsbordeaux.fr
tito



Messages : 133
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Développons le port - Navettes fluviales   Dim 3 Oct - 22:06

Ce qui est amusant, c'est surtout le grand retour du fleuve à bordeaux.
N'est il pas désolant de voir une ville portuaire détournée son reggard de son fleuve ?

Aller à NY,Constantinople...vous y verrrez des bateaux sur le fleuve.

Ré-investir le fleuve voila une grande idée!
A default de gratte-ciel, nous aurons des bateau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Développons le port - Navettes fluviales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Développons le port - Navettes fluviales
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PORT VENDRES 42°31 N - 03°07 E
» Entrée dans le port d'Ostende
» Le port de Brest
» Ouverture du nouveau port de Zeebrugge en juillet 1985
» Blocage du port de Zeebrugge en mai 1940

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horizons Bordeaux - Le Forum :: Dossiers :: Transports en commun :: Le réseau demain-
Sauter vers: